Conscience du jour 1er août

1er août

Dans la tradition celtique, en lien profond avec les cycles de la Nature, que nous sommes amenés à réactualiser de nos jours pour accueillir le Nouveau Monde, tout en guérissant les blessures karmiques liées à l’inquisition puisqu’il s’agissait de paganisme, nous fabriquions des bracelets d’abondance à offrir à l’être aimé le 1er août.

Nous célébrions l’énergie de la lumière qui permet la vie et donc les récoltes que la Terre offre tout en prononçant nos vœux d’abondance, d’amour et de prospérité. Le blé symbolise ce jour de célébration.

Nous sentons bien l’été s’en aller doucement aujourd’hui. Les jours ont raccourci. Et si nous allons profiter de notre mieux des vacances pour certains, de jours de repos pour d’autres, une pensée en conscience sur ce que nous souhaitons récolter pour ce nouveau cycle peut être réalisée.

Créer un bracelet en grain de bois et lettres d’or sera proposé dans mon atelier de réveil d’abondance lors du séminaire alchimique de septembre à gorniès. https://fb.me/e/TtmMy4p5

En attendant vous pouvez cueillir quelques blés, allumer une bougie ou simplement prendre le temps d’accepter d’ouvrir votre esprit à l’énergie de ce jour pour faire un vœu de prospérité.

Il est temps de comprendre que ce qui a été diabolisé pendant des siècles, l’a été car c’était la clef de la réalisation de soi et de la connexion à la Source et donc : de la réalisation de son plein potentiel pour vivre une vie accomplie.

☮️💟 Magali Roques avec Lugh.

LES ENERGIES D’AOUT 2021 – VOIR ENFIN LES CHOSES AUTREMENT, PROGRAMME GUIDANCE PAR MAGALI ROQUES

Dans la guidance de Juillet, j’ai évoqué la puissante vague d’énergie de dimension humaniste dans les vibrations de la Terre à la Pleine Lune en date du 24. Quel bonheur de constater que cette vague d’énergie de dimension humaniste a imprégné des millions de personnes rassemblées, en France mais aussi dans le monde entier, pour s’unir au nom de la Liberté !

Lorsque je défilais à Marseille, toute petite au milieu de ce ruban d’êtres humains dont on ne voyait ni le début ni la fin, j’ai souri pendant les plus de deux heures et demi de marche pacifique.

Ce que j’ai vu et senti fut formidable mais le plus impressionnant a été de percevoir cette épaisse lueur blanche vaporeuse qui planait éthériquement au-dessus des gens. Elle accompagnait la foule dans la compassion et, en même temps, c’est la foule qui lui permettait d’être là. C’était beau et rassurant. 

J’ai vu toutes les générations représentées, s’aimer et s’entraider. Les jeunes veillaient sur les anciens inspectant discrètement les signes de déshydratation qu’aurait pu causer la vive chaleur de cette journée d’été.

J’ai vu des personnes âgées qui riaient et agitaient des drapeaux français.

J’ai vu des enfants blottis dans les bras de leurs parents qui applaudissaient en criant le mot Liberté.

J’ai vu les provençaux chanter l’hymne de la Coupo Santo Coumunien toutis ensèn ! Comme ce fut bon d’entendre que les traditions sont toujours vivantes et merveilleux de bénéficier du pouvoir de saintes paroles réclamant un flot d’abondance et de purification pour une vie libre et épanouie.

J’ai vu les marseillais danser au rythme des « On lâche rien ! » joués par des porteurs d’enceintes sur roulettes, musique à tue-tête, qui fendaient la foule à pas rapides pour l’animer.

J’ai vu des orientaux marcher plus vite pour diffuser partout une ambiance fraternelle au son des tamtams, et d’autres, placés fièrement en haut des premières marches d’escaliers des pas de portes, une étoile à six branches de couleur bleu épinglée sur le cœur, soigneusement découpée et imprimée à l’encre rouge, pour faire prendre conscience de l’impact sournois des dictatures dans l’Histoire, aujourd’hui déguisées mais réelles. Le melting-pot de rythmes festifs générait une ola de joie, apaisait la gravité de la situation tout en en amplifiant le mouvement.

J’ai vu des chamans jouer du tambour et permettre à tout un chacun de profiter des vibrations de cet instrument sacré pendant que d’autres agitaient des hochets à la cadence des slogans des droits de l’Homme clamés par des centaines de personnes arpentant les artères de la ville à pas feutrés.

J’ai vu des amoureux, des couples de tout âge, s’embrasser à chaque coin de rues. J’ai vu des soignants distribuer des autocollants aux seringues barrées.

J’ai vu les gens comme je ne les avais jamais vus auparavant, l’esprit ouvert à l’amour solidaire et fraternel à tel point que tous demandaient d’une seule voix devant les barrières de police qu’elle soit avec nous. Sans quitter la concentration et la rigueur de leur mission, quand les policiers ont ôté casques et cagoules, chaque cœur a reçu le message que la force de la Lumière l’emporterait.  

J’ai vu toutes les énergies spirituelles du Monde unies et réunies pour clamer une vie meilleure sur Terre, j’ai vu toute la puissance d’union que la liberté permet, j’ai vu le Monde dans lequel je choisis de considérer que je vis. Et j’espère que ceux qui ne l’ont pas encore compris pourront ouvrir leur cœur et entendre les divisions et les incohérences qu’engendre la peur.

Les énergies d’août vont permettre d’ancrer dans la matière les nouveaux élans reçus le mois précédent. Août va offrir un cadre à tous ces changements choisis, à toute cette nouvelle énergie inédite. Porteur de vibrations de structuration, c’est le mois où nous allons créer de nouveaux repères d’organisation tout en étant ouverts aux nouveaux fonctionnements pour la plupart inédits aussi. Voir les choses autrement est une phrase clef pour avancer tout au long des jours de ce mois d’été. Les énergies vont nous guider à reprendre notre souffle pour ancrer les nouveaux positionnements afin d’activer le réalignement. Puiser dans l’énergie de la Terre, les ressources nécessaires pour arpenter avec les nouvelles données vibratoires le chemin de notre vie.

Cette recherche d’ancrage et de rechargement du chakra racine peut être favorisée par le Basilic Sacré, plante symbole de prospérité, dont l’essence aide au réalignement total, à la régénération, au rayonnement et à l’abondance. Soutien d’élévation, cette plante accompagne la stabilisation du mental et l’apaisement pour intégrer les changements.

Ainsi, la bonne nouvelle, c’est qu’en Août, le repos devient l’élément privilégié pour travailler la pleine conscience.

Ce travail conscient d’ancrage soutiendra les énergies de la nouvelle lune qui se diffuseront en même temps que le portail du Lion. Ce 08-08, puissant portail de passage synchronisé avec la nouvelle lune le même jour, constituera un véritable brasier pour nous régénérer. A accueillir dans le Cœur, les leçons karmiques s’acquittent et l’abondance pour vibrer le nouveau moi s’invite. Cette progression énergétique va se dérouler en mettant le cap vers la Pleine Lune du 22-08 qui va venir nous interroger sur notre besoin d’indépendance et de liberté. Au programme, intégration totale des éléments vécus par les événements qui nous ont poussés à nous libérer et aucun retour en arrière possible. En effet, la Pleine Lune va nous aider à ne plus revenir sur le passé et à rester confiant sur l’avenir en évitant les projections afin d’honorer l’abondance de l’instant présent. Rester centré sur notre engagement pris avec le cœur selon nos propres valeurs, ne pas s’en faire détourner et ne rien précipiter sont des conseils célestes à ne pas prendre à la légère car l’énergie extérieure du mois de Septembre s’annonce électrique. Nos implications vis-à-vis de la vie collective ont été déterminantes et la Pleine Lune nous promet que notre vraie place va être trouvée et protégée.

Avant le tournant décisif de Septembre, vous l’avez compris, c’est en Août qu’on prépare la solidité de notre base de construction afin de la rendre indestructible par les forces opposées à l’éveil, afin d’être prêts à honorer la paix qu’on mérite et d’incarner notre plein potentiel de réussite.

https://www.youtube.com/watch?v=CRr4XrfqJx0

A lire ici aussi car relayé par la Presse Galactique : https://pressegalactique.com/2021/07/27/les-energies-daout-2021-voir-enfin-les-choses-autrement-programme-guidance-par-magali-roques/